25-02-2011

L’adaptation chez l’enfant
Sylvie Berthemy-Pellet

Les lentilles chez l’enfant avant 10 ans ne doivent être proposées que pour des motifs médicaux : amélioration de l’acuité visuelle et/ou de la motricité oculaire.

Vers 8 ans, on peut être amené à équiper un enfant pour d’autres motifs spécifiques (sport, danse…).

Au début de l’adolescence, les motifs d’équipement s’élargissent aux demandes esthétiques ou pratiques, comme chez l’adulte. Les parents gardent la responsabilité de la décision finale, l’ophtalmologiste engageant la sienne quant à l’innocuité de son équipement sur ces yeux en devenir.

C’est pourquoi les lentilles rigides restent la référence. Un essai en lentilles souples (LSH) silicone-hydrogel ne peut être envisagé qu’après échec des LRPG (lentilles rigides perméables aux gaz).


Télécharger le document complet :
  CDO_146_BERTHÉMY
PDF - 172.4 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
2. Les troubles oculo-moteurs et de l’adaptation potentiels
Adaptation et correction optimisées pour les astigmates
Cas n°3 : Un kératocône exigeant
Sécurité et confort : les enjeux majeurs d’une bonne adaptation en lentilles journalières
4. Quelques exemples de lentilles prothétiques

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net