27-04-2011

Kératocônes et lentilles de contact
Christine Brodaty

Les lentilles de contact rigides sont TOUJOURS le traitement optique de référence des kératocônes (KC).

Les autres techniques chirurgicales ne devraient être envisagées qu’en cas d’intolérance avérée à tout type de LRPG (anneaux intracornéens) ou en cas de perte de la transparence cornéenne avec acuité limitée en LRPG (kératoplastie lamellaire si possible ou transfixiante en cas d’opacités cornéennes importantes).

Le cross-linking n’est pas à proprement parler un traitement optique du KC car il ne remplace pas le port des LRPG, mais il permet d’espérer une absence ou un ralentissement de l’évolution de cette dystrophie cornéenne chez les sujets jeunes (moins de 30 ans).


Télécharger le document complet :
  CDO_149_Brodaty.pdf
PDF - 392.9 ko, 0 x 0 pixels
 

 
 



Pour s'abonner à la newsletter, cliquer ici.


Articles contacto
Efficacité et tolérance d’une nouvelle solution d’entretien
Ophtalmic Max2 : « Une lentille silicone-hydrogel de grande qualité »
La contactologie, une discipline en perpétuelle mouvement
Équipement d’une patiente presbyte porteuse d’un kératocône
Pathologie cornéenne et lentilles de contact. Néovaisseaux chez un porteur de lentilles souples

Contacto.fr est un site des Cahiers d'Ophtalmologie
Développement & Graphisme
Iroises MediaMed et lespetitesmains.net